Les nouvelles technologies dans l’hôtellerie

De nombreux éléments technologiques peuvent apporter davantage de confort au client dans une chambre d’hôtel. Selon le magazine Hotelier, 40% de la population des pays développés possèdent une télévision Haute Définition. Les hôtels, qui tentent toujours d’apporter plus de confort et de nouveauté dans leurs chambres par rapport à la maison, font face à une forte pression pour installer ces appareil. Le temps de la Télévision à écran plat est révolu.

Récemment les télévisions 3D ont pénétré le marché et l’industrie hôtelière mais les hôtels, en particuliers indépendants, sont encore hésitants à effectuer un tel investissement.

Offrir Internet sans-fil haute vitesse n’est plus suffisant pour impressionner le visiteur, c’est devenu un service de base. De plus, l’utilisation massive des téléphones intelligents et des tablettes Internet entraînera un changement important en matière de besoin de la clientèle. Celle-ci deviendra plus autonome grâce à la technologie mobile, mais exigera une connexion Internet et un signal cellulaire de première qualité.

L’arrivée des tablettes Internet et plus particulièrement de l’iPad a suscité un véritable engouement de la part des consommateurs et certains hôteliers ont tenté d’exploiter ce filon. Par exemple, en proposant ces appareils en location à sa clientèle mais aussi en développant des applications iPad intégrant des services de conciergerie, ou en remplaçant les cartes de restaurant, carte de bar par des cartes sur iPad.

Un nouveau besoin s’est aussi créé par la récente «Apple mania», soit l’utilisation des stations permettant d’accueillir l’iPhone et l’iPod. Aux Etats-Unis, un tiers des hôtels propose ce service.

Quant aux téléphones dans les chambres, ils sont progressivement remplacés par les téléphones IP qui offrent beaucoup plus que leur fonction première. Certains modèles permettent de lire les courriels, de consulter l’actualité et la météo ou de sélectionner une option du service aux chambres.

Sur le plan de la sécurité, certains hôteliers ont mis en place des systèmes afin de répondre à certains besoins de la clientèle. C’est le cas par exemple du Eden Resort au Portugal qui offre un outil de surveillance des enfants. Lorsque ceux-ci s’approchent d’une zone à risque comme la piscine, les parents sont immédiatement avertis.

On le constate, les nouvelles options technologiques apparaissent tellement rapidement qu’elles deviennent souvent obsolètes avant même d’être entièrement implantées dans l’industrie. Par crainte de choisir la mauvaise technologie, les gestionnaires se contentent la plupart du temps d’une option minimaliste. Pour eux, le statu quo, moins risqué, semble une solution acceptable. Or, prendre le temps d’évaluer les nouvelles technologies vaut la peine, même lorsqu’elles sont coûteuses, car elles pourraient plus tard s’avérer un choix rentable.

Les consoles de jeu vidéo ont leur place dans l’hôtellerie que ce soit en chambre ou en espaces communs (espace détente, espace enfant, espace séminaire, espace bar…), elles ont surtout l’avantage de durer dans le temps. Pour preuve, la première console PlayStation est sortie en 1995 en France et nous en sommes à sa 3e génération. Son succès ne faiblit pas puisque plus de 50 millions d’exemplaires ont déjà été vendus dans le monde.

Le Label Chambre Multimédia débarque en Savoie

Le premier hôtel 5 étoiles à bénéficier du Label Chambre Multimédia. Le Kaïla a ouvert ses portes le 15 décembre.

Un écrin familial, cosy, et parfaitement intégré dans l’extraordinaire nature de la station savoyarde de Méribel.

Le site est exceptionnel : au coeur du fabuleux domaine des 3 Vallées à 1450 mètres d’altitude, au pied des principales remontées mécaniques de Méribel, et juste en face du mythique parc olympique. Dans cette station savoyarde chic, mais qui a su conserver son authenticité et sa magnifique nature environnante, le Kaïla – 38 chambres et suites de 25 à 250 m2 (avec bain à remous & hammam) est sans doute aussi le premier 5 étoiles “familial”.

“Tout a été fait pour que les parents aient du temps selon leurs envies, seuls ou en famille” explique Aurélia Dallery la dirigeante du groupe, qui est aussi une maman de deux enfants… Un kid club permet par exemple aux petits de s’amuser pendant que les parents profitent des 600 km de pistes du plus grand domaine skiable du monde. Nouveau : le Kid club et 22 de nos chambres sont équipés d’un kit complet PlayStation 3 (Console de jeux, jeux vidéo et accessoires) grâce au Label Chambre Multimédia. Pratique : l’hôtel possède son propre ski shop sur 250m2, avec un ascenseur et son accès direct aux pistes. L’un des plus beaux SPA des Alpes.

Au Kaïla, comme c’est la tradition à Méribel, pas de luxe ostentatoire, mais des matières chaudes, naturelles et authentiques, des bois massifs, des chaux colorées, des taupes, des chocolats, de jolis plaids en fourrure hypers cosy ! L’hôtel répond d’ailleurs parfaitement aux normes actuelles en matière d’environnement. Pour le cocooning, on a craqué sur la piscine et l’espace SPA NUXE de 600 m2. Situé au deuxième étage de l’hôtel, c’est sans aucun doute l’une des plus belles piscines des Alpes, avec sa vue imprenable sur le stade qui accueillera la Coupe du Monde de ski en 2015, son parcours aquamarin, son étonnante grotte-jacuzzi, et ses sièges hydromassants. Quant à la carte des soins, elle a été tout spécialement adaptée à l’univers de la montagne.

 Le Kaïla ***** 73550 Méribel / Infos & Réservations : www.lekaila.com - Tél. 04 79 41 69 20

Le vol: un gros budget pour les hôtels

Selon une enquête du voyagiste en ligne lastminute.com, 95% des 500 hôtels sondés dans le monde déclarent avoir déjà vu leurs chambres délestées de quelques objets. Et pas seulement de ceux de moindre valeur.

16% des vols sont des téléviseurs

Si 60% des bibelots chipés sont des produits de toilettes et ne constituent pas réellement un vol, certains clients s’en donnent à cœur joie et profitent de leur séjour pour équiper leur propre domicile. 16% des objets volés sont par exemple des téléviseurs, 10% des sèche-cheveux, 6% des objets d’art ou des lampes. Pis, 5% sont des ordinateurs ou autres équipements high-tech.

Ce qui représente un manque à gagner de 5 500 euros par an pour les hôtels qui doivent remplacer ces objets volés. Dans les établissements cinq étoiles, c’est même 20 000 euros de pertes par an. Pas seulement parce qu’ils sont équipés de manière plus luxueuse, donc plus onéreuse, mais surtout parce que les clients de grands hôtels ont plus tendance à «se servir» que les clients d’établissements moins étoilés…

De «l’artisan-bricoleur» à «l’artiste», en passant par «le costaud»

Le leader du voyage en ligne a même classé ces clients kleptomanes : outre les amateurs qui n’ont pu se résoudre à laisser derrière eux l’indétrônable serviette (87% des vols), les chaussons (39%) ou le traditionnel peignoir (34%), les hôtels doivent faire face à de véritables «artisans-bricoleurs», équipés et prévoyants, qui repartent avec des pommeaux de douche, des colonnes hydromassantes voire même des lavabos entiers!

Puis viennent les «efficaces», très pragmatiques, qui dévissent les ampoules de tous les luminaires ou les «costauds» qui n’hésitent pas à récupérer coffres-forts, chaises, fers à repasser ou plantes décoratives. Les «artistes» eux, sont plus distingués et embarquent tout ce qui s’apparente au luxe tels des peintures ou des sculptures. Enfin les «jusqu’au-boutistes» sont capables de dépouiller la chambre entière de tout ce qui peut se transporter, dévisser et, bien sûr, se revendre. De quoi retaper son propre appartement pour moins de 100 euros la nuit.

 

C’est pour toutes ces raisons que nous sécurisons nos consoles de jeu vidéo.

Les résultats de notre grand jeu concours

Vous êtes nombreux à avoir trouvé les bonnes réponses de notre jeu concours.

Pour gagner, il fallait donner les réponses suivantes :

Comment se nomme le héros le plus emblématique de la série Métal Gear Solid ?

Il fallait répondre Solid Snake

A la deuxième question, il fallait répondre que Killzone 3 est un FPS.

Les gagnants tirés au sort sont :

Cédric Thievent  1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Samuel soyer 1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Marco Timothé 1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Adrien Moreau 1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Xavier Legrand 1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Alexandre Mellet 1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Stephane Gaidon 1 oreillette Bluetooth et 1 jeu Killzone 3

Martial Jamin 1 jeu Infamous 2

Benoit Favier 1 jeu Infamous 2

Nicolas Rigoudy 1 jeu The Fight

Un problème informatique nous a empêché de communiquer la liste des gagnants plus tôt, nous vous prions de nous excuser pour ce retard de la parution.

Portraits des gamers en 2012

A quelques jours du lancement de la troisième édition du Paris Games Week, M6 Publicité Digital et GroupM révèlent les nouveaux résultats de leur étude conjointe sur les comportements de joueurs et d’acheteurs. La démocratisation du jeu vidéo se poursuit, une tendance qui s’explique en partie grâce au développement de jeux destinés aux smartphones et tablettes.

 

55% des 7 à 65 ans jouent aux jeux vidéo

Selon l’étude, plus d’un Français sur deux est un «  gamer  » : 55% des 7 à 65 ans jouent aux jeux vidéo, même occasionnellement, soit 26.9 millions d’individus, en progression de 4 points en un an. Agé de 31 ans en moyenne, le gamer joue 4h41 heures par semaine, achète 4.6 jeux par an et dépense en moyenne 76 euros.

Au sein des supports portables, le téléphone devance désormais la console

L’ordinateur et la console de salon restent les supports les plus utilisés pour jouer aux jeux vidéo, mais c’est le jeu sur téléphone mobile qui progresse le plus et concerne désormais 62% des gamers (+13 points en un an), contre 56% pour la console portable. Ils sont même 7% à ne jouer exclusivement que sur smartphone. Cette tendance est liée au nombre croissant de joueurs occasionnels, simplifiée par les différentes plateformes de téléchargements d’applications.

Sur tablette comme sur mobile, les jeux sont majoritairement téléchargés gratuitement, mais 20% des gamers ont acheté au moins un de leurs jeux sur mobile, et 31% sur tablettes. Une majorité joue par ailleurs avec les jeux déjà disponibles avec leurs terminaux (55% pour le mobile, et 48% pour les tablettes)

La dématérialisation prend de l’ampleur

La dématérialisation séduit par l’accès immédiat aux jeux qu’elle permet. Si les plateformes de téléchargement en ligne sont de plus en plus utilisées (25%, soit une progression de 15 points vs 2011), les grandes surfaces (48%) ou magasins spécialisés (47%) restent les 2 premiers points d’achat de jeux vidéo.

Le digital au cœur de la décision d’achat

Les contenus disponibles en ligne (avis spécialisés, vidéos, commentaires, articles…) restent les principales sources d’information sur les jeux vidéo avant achat. 72% des gamers privilégient le web pour s’informer (+7 points en un an), devant les conseils d’amis/famille (41%), la démonstration en magasin (17%) ou la presse (12%)

Source : www.afjv.com

Découvrez en photos les hôtels nouvellement équipés de PlayStation 3®

Le label Chambre Multimédia est en train de s’implanter dans de nombreux hôtels de la région Rhône-Alpes, nous vous présentons les derniers hôtels équipés.

Le Henry II

Situé à Beaune, ville chargée d’Histoire, l’excellente situation de l’hôtel Le Henry II vous permet de découvrir à pied la ville, ses fortifications et les merveilleux vins de Bourgogne en toute sérénité. Désormais, accédez aux fonctionnalités de la PlayStation 3® dans deux de leurs chambres.

Un bel écran pour profiter d'un film ou d'un jeu en HD

Le Pradotel

A Crolles, non loin de Grenoble, le Pradotel offre une vue magnifique sur les sommets des montagnes. Vous pouvez dès aujourd’hui profiter d’un environnement calme tout en écoutant de chaleureuses musiques grâce à la PlayStation 3®. Ou débuter une partie à deux de Gran Turismo 5 …

Vous vous laisserez bien tenter par une partie ?

Expotel

Cet hôtel est idéalement situé dans l’est de l’agglomération lyonnaise, aux portes d’EUREXPO et proche de l’aéroport Saint-Exupéry. Dans une ambiance de confort et de détente, de grands espaces élégants et chaleureux sont aménagés afin de convenir autant aux professionnels en déplacement qu’aux voyageurs. Deux de leurs chambres sont aujourd’hui labellisées Chambre Multimédia !

Une PlayStation 3 en action à l'Expotel

Le Grand-Est

Un hôtel qui joue entre dynamisme et confort ! Calme et douceur de vivre dans un monde contemporain, les chambres de l’hôtel Grand-Est mélangent avec harmonie bien-être et fonctionnalités … Nous vous avons dit que certaines des chambres bénéficient de PlayStation 3® ?

Allongé sur le lit, vous vous visualisez en train de regarder un film ?

 

Découvrez les autres hôtels équipés comme Le Roosevelt et Le Domaine des Séquoias !

On parle de nous dans la presse !

Deux journaux, le trimestriel Entreprendre en Beaujolais de septembre 2012 et L’Hôtellerie Restauration du 13 septembre 2012, ont publié un article à propos du Label Chambre Multimédia.

Le magazine Entreprendre en Beaujolais est édité par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Beaujolais. Il est disponible en kiosque et traite en 36 pages de l’actualité des entreprises de la région, propose des portraits d’entrepreneurs, dispense des conseils juridiques et informe sur les indicateurs économiques du Beaujolais.

Entreprendre en Beaujolais

Quant à l’hebdomadaire L’Hôtellerie Restauration, il présente les actualités de la profession en hôtellerie et restauration ; les cafés, bars et discothèques sont également concernés. De nombreux conseils sont donnés à propos de la reprise de fonds de commerce ou encore sur la gestion du marketing et de la communication. L’emploi et les aspects juridiques sont également traités.

L'Hôtellerie Restauration

La génération 25-34 ans consom’acteurs du web

 

Les 25-34 ans ne sont pas nés avec internet mais ce sont eux qui  l’utilisent le plus. Considérés comme des adeptes du web,  ils représentent la génération la plus connectée, juste derrière les  digital natives.

Ils sont à l’âge de leurs premiers pas dans la vie active, et s’émancipent autour des 25 ans ; ces critères déterminent l’usage qu’ils font d’internet. En effet, ils gèrent leur vie sur internet, de leurs loisirs à l’achat, et leur vie privée ou professionnelle. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à développer leur vie sociale sur internet.

La vie professionnelle et privée se gère maintenant par internet

 

C’est en effet là qu’ils consultent les offres d’emplois : près d’un jeune  sur cinq s’est renseigné sur un potentiel emploi au cours du dernier mois, soit 9 points de plus que la moyenne. Ils le font également plus souvent : ils sont deux fois plus nombreux que la moyenne à s’être rendus sur un site d’emploi au cours des 7 derniers jours.

Les 25 – 34 ans gèrent leur compte bancaire par internet : les deux tiers d’entres eux, contre moins d’un français sur deux.

Les « jeunes » achètent sur internet plus que la moyenne, ils sont à la recherche de bonnes affaires : au cours du dernier mois, près des deux tiers d’entre eux ont cherché des informations sur le web en vu d’un achat. Ils sont aussi plus nombreux que la moyenne à comparer les prix sur Internet.

Des sites d’enchères ou de petites annonces sont en plein essor grâce à cette génération.

Leur vie sociale sur le web

 

Bien évidemment les réseaux sociaux constituent leur activité favorite sur internet : les trois quarts des 25-34 ans sont inscrits sur au moins un réseau social (généralement Facebook), et se connectent beaucoup plus que la moyenne. Un tiers d’entre eux se connecte à au moins un de ces réseaux tous les jours contre un quart en moyenne.

Le but est essentiellement de garder contact avec leurs amis et de reprendre contact avec d’anciennes connaissances.

Ce sont eux qui passent le plus de temps sur le web, mais sont-ils aussi les plus joueurs ? Combien de temps jouez-vous aux jeux vidéo et combien de temps passez-vous sur internet ?

 

 

Sources :

http://www.afjv.com/index.php

 

 

Jeux vidéo, fini les supports ?

 

Depuis quelques temps, de nombreux jeux vidéo se déclinent en deux versions : une version en boite classique et une version dématérialisée, où les jeux s ‘achètent en ligne et sur des plate-formes de téléchargements.

En effet, les versions digitales ont un impact grandissant sur le marché des jeux vidéo. Pour les PC, les plates-formes de téléchargements proposent des versions à des prix beaucoup plus attractifs que les versions boites.  C’est pourquoi sur PC, cette formule est très utilisée, essentiellement par le biais de Steam, leader sur le marché du dématérialisé.

Sur consoles, le phénomène grandit aussi mais pour des productions à moindre budget.

Pour les éditeurs, la dématérialisation présente de nombreux avantages : elle supprime les coûts de fabrication et les coûts des intermédiaires (livraison, hangars, etc.).

Le joueur y trouve aussi des avantages : la dématérialisation permet aux développeurs indépendants de commercialiser des jeux sortant des sentiers battus et, grâce à la réduction des coûts, le prix des jeux peut  baisser. Les  joueurs semblent cependant toujours très attachés aux éditions collectors.

Chez Sony, une rumeur voudrait que la prochaine console propose automatiquement chaque jeu en version boite ou en téléchargement. Tout cela semble possible puisqu’au Japon l’alternative est déjà proposée à ceux qui possèdent une PSP. Pour la  Playstation Vita, 100 % des titres sont proposés sous les deux formats : physique ou dématérialisé.

Microsoft, lui,  semble en accord avec son concurrent japonais. En effet, les jeux de sa prochaine console seraient proposés en version boite et progressivement en dématérialisé.


Cette évolution semble cohérente car de plus en plus de bons jeux sont disponibles en téléchargement sur PS3 et Xbox 360.

Depuis quelques temps, Nintendo se positionnait en retrait de ce débat mais le géant a déclaré que le New Super Mario Bros 2, très attendu, serait disponible sur Nintendo 3DS en version boîte et digitale. Le tout pouvant être récupéré par le biais du Nintendo e-shop, de revendeurs spécialisés ou en magasin.

D’ici quelques années, le numérique des jeux vidéo va remplacer le physique bien que certains adeptes regrettent déjà l’époque des boites en carton !  Et vous que préférez vous ? La collection de contenu virtuel, ou une pile de boitiers s’accumulant sur vos étagères ?

Sources : jeuxvideo.com

L’épopée de Sony Computer Entertainment via la PlayStation®

Le 7 mai 1946 naissait au Japon la société Tokyo Tsushin Kogyo (TTK), aujourd’hui appelée Sony Corporation et plus communément Sony, qui est devenue l’une des plus grandes sociétés de l’audiovisuel. Sony Computer Entertainment, Inc. (SCEI), née en 1993, est aujourd’hui l’une des filiales de la société Sony Corporation et une pionnière en matière de création de consoles et d’édition de jeux vidéo. Chez Chambre Multimédia, nous avons toujours eu un faible pour Sony, et c’est donc tout naturellement que nous écrivons un article sur l’un de leurs plus gros succès, la PlayStation®.

1994 : La PlayStation®

Sony sort la PlayStation®, tout d’abord au Japon, puis un an plus tard aux États-Unis et au Canada. Le succès est immédiat et la console devance ses concurrentes avec plus de cent millions d’unités produites. Les nostalgiques se souviennent, la larme à l’œil, du bruit que produisait l’ouverture du lecteur CD. Et rappelez-vous : il fallait, pour jouer à plus de quatre joueurs, utiliser un raccord… La belle époque !

Bien sûr, nous avons joué avec bonheur à Final Fantasy, mais aussi à des jeux comme Metal Gear Solid ou Medal of Honor. Vous rappelez-vous de Gran Turismo ? En tout état de cause, la PlayStation® a été créée pour la famille, avec des jeux pour toutes et pour tous.

2000 : La PlayStation 2®

La PlayStation 2® connaît un succès fulgurant avec plus de 150 millions d’unités vendues. Malgré une programmation réputée difficile, elle est la console de salon la plus vendue à travers le monde. Elle fait également office de lecteur DVD, ce qui a grandement contribué à sa réussite : beaucoup de joueurs ont gardé la PlayStation 2® même après l’arrivée, six ans plus tard, de sa grande sœur. La PlayStation 2® a été l’occasion de découvrir God Of War ou de redécouvrir des séries débutées sur PlayStation®.

2004 : La PlayStation Portable®

Sony se lance sur le marché des consoles portables avec sa PlayStation Portable® ou PSP, et capable de lire à la fois des mini-disques et des cartes mémoires. Cette plateforme de jeu permet de lire de la musique, de surfer sur Internet et de visionner images et vidéos. En un mot : révolutionnaire. De bons titres ont vu le jour sur cette console, notamment Patapon.

2006 : La PlayStation 3®

Sony lance la PlayStation 3® au Japon et en Amérique du Nord, puis en 2007 en Europe. Elle est équipée d’un lecteur Blu-ray et d’un disque dur qui permet notamment la visualisation de photos et la lecture de nombreux formats audio et vidéo. Mais la grande nouveauté reste le PlayStation Network®, qui permet de jouer en ligne grâce au principe de la dématérialisation ou de jouer au motion gaming via le PlayStation Move®.

La PS3 s’est également démarquée des ses prédécesseur et de ses concurrentes par ses exclusivités, comme Uncharted, Metal Gear Solid 4 ou, dans d’autres genres, LittleBigPlanet ou God of War III.

2011 : La PlayStation Vita®

La PlayStation Vita® est lancée au Japon en 2011, puis début 2012 en Europe. Sa sortie a été retardée du fait de la catastrophe naturelle survenue le 11 mars 2011. Elle se positionne non seulement comme la remplaçante de la PSP, mais également comme une menace face aux gammes des consoles portables des sociétés concurrentes. Elle est dotée de nouvelles fonctionnalités, notamment la présence d’un écran tactile sur le dos de la console.

2012 : Une PlayStation 4® ?

De nombreuses rumeurs circulent sur une éventuelle PlayStation 4®, qui utiliserait des jeux à 360 degrés et de la réalité augmentée. Ceci afin de permettre aux utilisateurs de s’immerger totalement dans un jeu. Affaire à suivre …

Depuis bientôt vingt ans, Sony a édité des jeux pour des millions d’utilisateurs, de tous genres et pour tous les goûts. Mais la société reste bien évidemment connue et appréciée pour ses modèles de consoles. Et vous, laquelle avez-vous préféré, sur laquelle avez-vous le plus joué ? Êtes-vous plutôt nostalgique de la PlayStation 1® ou au contraire enthousiaste à l’idée de découvrir la PlayStation 4® ?