Posts tagged "Hôtel"

Le vol: un gros budget pour les hôtels

Selon une enquête du voyagiste en ligne lastminute.com, 95% des 500 hôtels sondés dans le monde déclarent avoir déjà vu leurs chambres délestées de quelques objets. Et pas seulement de ceux de moindre valeur.

16% des vols sont des téléviseurs

Si 60% des bibelots chipés sont des produits de toilettes et ne constituent pas réellement un vol, certains clients s’en donnent à cœur joie et profitent de leur séjour pour équiper leur propre domicile. 16% des objets volés sont par exemple des téléviseurs, 10% des sèche-cheveux, 6% des objets d’art ou des lampes. Pis, 5% sont des ordinateurs ou autres équipements high-tech.

Ce qui représente un manque à gagner de 5 500 euros par an pour les hôtels qui doivent remplacer ces objets volés. Dans les établissements cinq étoiles, c’est même 20 000 euros de pertes par an. Pas seulement parce qu’ils sont équipés de manière plus luxueuse, donc plus onéreuse, mais surtout parce que les clients de grands hôtels ont plus tendance à «se servir» que les clients d’établissements moins étoilés…

De «l’artisan-bricoleur» à «l’artiste», en passant par «le costaud»

Le leader du voyage en ligne a même classé ces clients kleptomanes : outre les amateurs qui n’ont pu se résoudre à laisser derrière eux l’indétrônable serviette (87% des vols), les chaussons (39%) ou le traditionnel peignoir (34%), les hôtels doivent faire face à de véritables «artisans-bricoleurs», équipés et prévoyants, qui repartent avec des pommeaux de douche, des colonnes hydromassantes voire même des lavabos entiers!

Puis viennent les «efficaces», très pragmatiques, qui dévissent les ampoules de tous les luminaires ou les «costauds» qui n’hésitent pas à récupérer coffres-forts, chaises, fers à repasser ou plantes décoratives. Les «artistes» eux, sont plus distingués et embarquent tout ce qui s’apparente au luxe tels des peintures ou des sculptures. Enfin les «jusqu’au-boutistes» sont capables de dépouiller la chambre entière de tout ce qui peut se transporter, dévisser et, bien sûr, se revendre. De quoi retaper son propre appartement pour moins de 100 euros la nuit.

 

C’est pour toutes ces raisons que nous sécurisons nos consoles de jeu vidéo.

Les applications Smartphone utilisées comme outil de mesure du ROI

Être présent sur les réseaux sociaux découle d’une réelle stratégie qui doit parfaitement être établie. Mais une fois cette présence installée il est souvent compliqué d’évaluer le Retour Sur Investissement (ROI, Return On Investment). Pourtant, il existe pour les hôteliers une application efficace afin de mesurer ce dernier.

 

Foursquare : une arrivée timide sur l’hexagone

L’application Foursquare permet aux utilisateurs d’indiquer leur position géographique en temps réel. Ainsi, il leur est possible de déterminer qui se trouve aux alentours et surtout quelles sont les offres promotionnelles en cours. En effet, les entreprises, et nous parlerons ici spécifiquement des hôteliers, peuvent s’inscrire sur Foursquare afin de « surveiller »  le trafic physique. L’établissement peut ainsi proposer des offres contextuelles : si un nombre conséquent d’utilisateurs est réuni au même endroit au même moment, l’hôtelier peut proposer une offre à ces personnes. Ainsi, le trafic généré dans son établissement par cette application peut être directement mesuré via celle-ci.

Les utilisateurs en sont friands outre-atlantique, son utilisation par les français se démocratise petit à petit. Aujourd’hui, 20 millions de personnes l’utilisent à travers le monde.

Un outil de mesure des comportements

Foursquare propose des statistiques de qualité pour les hôteliers, ce qui est un point fort, notamment après la diffusion d’une offre contextuelle. Il est par exemple possible de distinguer un top trois des visiteurs les plus fréquents d’un top trois des visiteurs les plus récents. Ces visiteurs sont également classés par sexe et par âge. De plus, une offre contextuelle peut viser une catégorie de clients. Ainsi, le gérant peut déterminer son ROI par rapport au temps passé à utiliser Foursquare.

Un article sur TendanceHotellerie.fr propose un mode d’emploi très complet.

 

 

D’autres applications de ce type existent, dont une française qui s’annonce prometteuse à savoir Motion Life. Le bouche à oreille entre proches est davantage mis en avant dans cette dernière et les hôteliers ont la possibilité de créer leur espace. Laquelle utilisez-vous ?

Source :

http://www.communicationentreprise.com/foursquare-pour-booster-votre-business

De nouvelles étoiles pour les hôteliers ?

Depuis la loi Novelli du 22 juillet 2009, les critères du classement hôtelier français devaient être revus. Ce n’est que le 23 juillet 2012 prochain que les devantures connaîtront un véritable changement.

 

Pourquoi revoir ce classement maintenant ?

L’ancienne classification était basée sur des normes datant de 1986 ; autant dire qu’en 25 ans les attentes des clients ont évolué. Bien sûr, les modifications portent sur les nouvelles technologies ainsi que sur le développement durable (les hôteliers sensibilisent de plus en plus leurs clients à cette problématique) mais pas seulement. Il est aussi question, dans la loi Novelli, de faciliter l’accessibilité aux personnes handicapées.

246 critères au maximum sont désormais à respecter, contre 30 en 1986 et 17 500 hôtels sont classés selon ces derniers. Cette augmentation de critères induit une certaine difficulté d’accès à la première étoile pour la plupart des hôtels, et surtout les plus petits. Au 2 juillet 2012, seulement 7 894 établissements avaient obtenu leur nouvelle distinction ; l’audit étant payant et engendrant de nombreuses contraintes administratives.

Un système remis en question

Dès sa mise en place, la loi a été critiquée par de nombreux collectifs, notamment par le Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française. Ce dernier met en avant le fait que lors de l’élaboration du nouveau processus, aucun client n’a été sollicité pour avis. De plus, des études montrent aujourd’hui que très peu de clients se soucient des étoiles (18%) et préfèrent choisir selon le prix de la chambre (72%). De quoi rendre sceptiques les petits établissements pour lesquels l’investissement ne vaut pas le coût.

 

Quoiqu’il en soit, il ne reste plus qu’à attendre la mise en place des nouvelles plaques : couleur rouge pour les hôtels de une à quatre étoiles et or pour la catégorie des hôtels de luxe. Les hôtels n’ayant pas fait les démarches se verront retirer leur(s) étoile(s).

Mise à jour : le nouveau classement hôtelier prévoit 2 points supplémentaires pour 10% de chambres équipées en lecteur DVD et jeux vidéo. Le label Chambre Multimédia se positionne donc au cœur des problématiques hôtelières modernes.

Sources :

Site Internet du Comité pour la Modernisation de l’Hôtellerie Française : http://www.comitemodernisation.org/le-fiasco-annonce-du-nouveau-classement-hotelier 

Article sur Lemonde.fr : http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/07/03/un-nouveau-classement-etoile-pour-l-hotellerie-francaise_1723479_3224.html

Les Smartphones : un nouveau marché pour les hôteliers

En mai dernier, Google, en collaboration avec Ipsos et Mobile Marketing Association, publiait des statistiques à propos de l’utilisation de Smartphones appliquée à l’hôtellerie. En France, la demande de ces téléphones par rapport au marché global avoisine les 40%. Évidemment, la tendance des Smartphones ne cesse de se démocratiser, augmentant inévitablement la demande.

 

 

Développer sa relation client ?

 

Récemment, le groupe Louvre Hôtels a lancé un service gratuit réservé à ses clients. Lorsque ces derniers réservent directement auprès du groupe (et non par une plateforme de réservation) le module « Easy Check-In/Out » envoie un mail invitant au pré check-in. Par le biais d’un code, les clients peuvent ainsi récupérer leurs clefs sans passer par l’accueil. Idem pour le check-out : le module offre la possibilité de régler l’ensemble du séjour uniquement via Smartphone.

Bien sûr, certains préfèreront le contact de l’accueil et le plaisir de la réception, mais ce module se positionne comme pertinent pour la clientèle d’affaires par exemple, souvent pressée.

Les plateformes de réservation ont, quant à elles, bien saisi le filon

 

Le fameux site Booking.com a lancé deux applications : une classique ayant généré un milliard de dollars de transactions, et une réservée aux réservations le jour même, Booking.com Tonight. Cette dernière offre la possibilité de réserver au dernier moment une chambre proche géographiquement (par un système de géolocalisation) avec des rabais allant parfois jusqu’à 50% du prix d’origine.

Il existe également Blink Booking, application qui vient d’être lancée en France. Celle-ci permet également de réserver au dernier moment, mais uniquement dans des hôtels premium proposant les meilleurs tarifs (par un système d’enchères entre hôteliers, de quoi corser la concurrence). Similaire à Blink Booking existe aussi VeryLastRoom : à partir de midi, les prix des chambres baissent centimes par centimes, ceci jusqu’à la fermeture du service à 2h du matin. Cette fois, l’hôtelier est maître du prix ; le service lui permet en effet de fixer un « prix plancher » en-dessous duquel il ne veut pas descendre.

 

Ces applications développées par les plateformes permettent ainsi aux hôteliers de remplir à la dernière minute leurs chambres vides, parfois au prix de quelques sacrifices financiers. L’intérêt n’est pas de « remplir pour remplir », mais tous les hôtels ne peuvent s’offrir ce type de service. Et vous, quel est votre avis sur le sujet ?

 

Sources :

Articles sur TendanceHotellerie.fr :

http://goo.gl/B2OlI /

http://goo.gl/4xWqB /

http://goo.gl/oJ1bY /

http://goo.gl/dt0sb

Le marketing et la communication appliqués au monde hôtelier

Le Livret de la Commercialisation Hôtelière rédigé par le Comité de Modernisation de l’Hôtellerie tire la sonnette d’alarme auprès des hôteliers français. En effet, il précise que la gestion de l’attente clientèle est souvent relayée au second plan ; sans parler de l’absence de mise en place de politique de communication, que celle-ci soit print ou digitale. Bien sûr, cela influe largement sur les taux d’occupation des chambres.

82% des hôteliers ne réalisent pas ou peu d’actions de prospection

Ce pourcentage montre que les actions commerciales sont largement mises de côté par les gérants d’hôtels. Bien que les hôteliers disposent en général d’une base de données clients importante, ils n’utilisent que très peu le phoning ou le mailing. Ils jugent suffisant de ne disposer que d’un site Internet, sans mise en place politique de référencement active. En face, les centrales de réservation (comme Booking.com par exemple) sont très bien référencées, au grand dam des hôteliers.

Cette absence de communication pousse les clients à se rabattre sur les chaînes connues (Novotel, Accor, etc.), au détriment d’hôtels classés.

Un manque crucial de connaissances sur les attentes clients

L’absence d’études sur les attentes des clients en matière de tourisme est le principal défaut, conduisant parfois les hôteliers à gérer leur activité au jour le jour. Pourtant, la constitution d’un simple questionnaire de satisfaction, à relayer sur les réseaux sociaux, pourrait suffire aux gérants à se fixer sur les désirs de leurs visiteurs ; tout en valorisant et en canalisant l’avis de ces derniers.

Il est également important de se distinguer de la concurrence en proposant des équipements inédits adaptés aux familles comme aux personnes en déplacement professionnel. L’expérience client, afin de favoriser l’envie de rester dans l’hôtel, voire d’y revenir, est un délicat mélange entre le produit proposé (la chambre) et les services mis à disposition. C’est désormais sur ces derniers que les hôteliers doivent se pencher, en proposant à leur client à la fois un dépaysement et une sensation de « chez soi ».

 

Conscient que ce changement doit s’opérer dans le parc hôtelier français, le label Chambre Multimédia propose une expérience client inédite, ceci par l’installation d’un équipement PlayStation 3® dans les chambres d’hôtels. Tout en se basant sur le fait que le loisir n°1 des français est le jeu vidéo

Témoignage d’Éric Jambon, gérant du Domaine des Séquoias (Château Hôtels Collection) à Ruy (38)

« Nous avons équipé 2 de nos 19 chambres en équipements multimédias depuis maintenant 1 an. Ces chambres à l’atmosphère différente sont principalement destinées à 2 types de clientèle : les familles et les personnes en déplacement professionnel, les clients les plus réceptifs étant les enfants et les personnes de moins de 45 ans. Le concept de la chambre multimédia nous a immédiatement séduit par son coté novateur, il nous permet de proposer un service supplémentaire qui surprend et fidélise nos clients. Également soucieux d’améliorer constamment notre visibilité, la communication réalisée autour du label Chambre Multimédia est un réel atout pour notre établissement. »

 

 Source :

Livret de la Commercialisation Hôtelière par le Comité de Modernisation de l’Hôtellerie Française : http://www.comitemodernisation.org/le-livret-de-la-commercialisation-hoteliere

Premier loisir des français ? Le jeu vidéo bien sûr !

Ces dix dernières années, l’habitude des français (et françaises) en matière de loisir a considérablement changé. Avec un chiffre d’affaires en constante augmentation, le marché du jeu vidéo est celui qui se porte le mieux par rapport au cinéma, à la littérature ou encore à la musique.

Des joueurs plus occasionnels qu’il y a dix ans …

Contrairement aux idées reçues, ceux nommés les « hardcore gamers » ne représentent que 4 millions de joueurs sur l’ensemble des 28 millions en France. Cette évolution sociologique s’inscrit dans la logique des éditeurs et distributeurs d’ouvrir l’offre à toutes les populations et couches sociales ; notamment grâce à l’ouverture du numérique (Internet, tablettes, Smartphones).

L’offre en termes d’accessoires de capture de mouvements se présente également à la base de ce changement de profils. En effet, depuis son lancement en 2010 le PlayStation Move® s’est vendu à 10,5 millions d’exemplaires en termes de volume dans le monde.

… et davantage tournés vers la famille !

Tout d’abord, à la surprise de certains, les femmes jouent plus que les hommes (voir graphique) ; mais plus occasionnellement. En sachant qu’en 2010, 47% des foyers étaient équipés d’au moins une console de jeu vidéo, toute la famille est amenée à profiter de ce loisir. D’ailleurs, 54% des adolescents affirment jouer de temps en temps avec leurs parents.

Source GfK Custom Research France - 2011, relayée par le Syndicat National du Jeu Vidéo

C’est pourquoi le label Chambre Multimédia se présente en accord avec les évolutions nationales en proposant aux hôteliers de s’équiper d’un des accessoires préférés des français : la PlayStation 3®. Et vous, à quelle fréquence jouez-vous ?

 

Sources :

Site du Syndicat National du Jeu Vidéo :
http://www.snjv.org/fr/industrie-francaise-jeu-video/sociologie-joueurs.html

Article traitant du PlayStation Move® :
http://www.generation-nt.com/ps-move-playstation-sony-unites-vendues-actualite-1553811.html

Site de l’Agence Française pour le Jeu Vidéo :
http://www.afjv.com/news.php?id=1162&title=sources_revenu_jeu_video

Du nouveau dans la Chambre Multimédia

De la simulation sportive en passant par l’action et l’aventure, la Chambre Multimédia propose une expérience ludique pour toute la famille, et bien sûr pour tous les goûts. Présentation des jeux vidéo que nous mettons déjà à disposition dans les chambres équipées.

Adapté à tous les publics, Gran Turismo 5 saura ravir les adeptes de sensations fortes. Plongez au cœur de courses automobiles grâce à la vue depuis le cockpit. Les graphismes réalistes enrichiront votre expérience. Jouez à deux en écran partagé et partagez l’aventure.

  Cole, héros armé de super-pouvoirs, est traqué dans un monde inspiré de la Nouvelle Orléans. Dans inFamous 2, Renouez avec le protagoniste du premier volet et aidez-le à échapper à ses poursuivants. Mais comment choisirez-vous d’utiliser vos pouvoirs, en bien, ou en mal ?

 

Reprenant quelques minutes après le précédent volet, Killzone 3 met cette fois l’accent sur Sev et Rico. Ces deux engagés dans les troupes de l’ISA, ainsi que des milliers d’autres combattants, se retrouvent encerclés par l’armée adverse. Jeu d’action aux sensations intenses, l’écran peut être partagé pour accueillir deux joueurs. Compatible avec le PlayStation Move®, rendez cette expérience unique.

 Nostalgique des jeux de la PlayStation 2® ? The Sly Trilogy doit sûrement vous donnez la puce à l’oreille. Cette compilation regroupe en effet toutes les aventures de Sly Raccoon, trois jeux sortis dans le début des années 2000. Réactualisés en HD et compatible avec le Playstation Move®, revivez ces jeux autrement.

  Munissez-vous du Playstation Move® et préparez-vous à combattre dans l’arène : Sports Champions vous met directement dans la peau de gladiateurs ! Bien sûr, des sports plus calmes sont aussi proposés. Perfectionnez votre visée avec la simulation de tir à l’arc ou bien vos réflexes à l’aide du jeu de tennis de table.

 

Que vous soyez en voyage d’affaires ou en vacances en famille, retrouvez dans nos hôtels partenaires le confort de chez vous. La collection vidéoludique que nous proposons s’agrandira de jour en jour. Des suggestions ?

Bienvenue sur le blog Label Chambre Multimédia

Bienvenue sur le blog Label Chambre Multimédia !

En partenariat avec Sony Computer Entertainment, nous proposons la chambre de demain dans les hôtels adhérant au label Chambre Multimédia. Vous aurez désormais accès dans votre chambre à des films, des jeux vidéo et de la musique grâce aux fonctionnalités de la Playstation ®3.

Vous retrouverez ici toutes les infos sur nos hôtels partenaires, sur l’actualité du jeu vidéo, des nouvelles technologies ainsi que sur le monde de l’hôtellerie.

Nous vous proposerons régulièrement des sondages, des jeux concours pour vous faire gagner des produits Sony Playstation et des offres promotionnelles pour des séjours dans nos hôtels partenaires.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé de l’actualité du Label Chambre Multimédia.