Posts tagged "Jeux Vidéo"

Jeux vidéo, fini les supports ?

 

Depuis quelques temps, de nombreux jeux vidéo se déclinent en deux versions : une version en boite classique et une version dématérialisée, où les jeux s ‘achètent en ligne et sur des plate-formes de téléchargements.

En effet, les versions digitales ont un impact grandissant sur le marché des jeux vidéo. Pour les PC, les plates-formes de téléchargements proposent des versions à des prix beaucoup plus attractifs que les versions boites.  C’est pourquoi sur PC, cette formule est très utilisée, essentiellement par le biais de Steam, leader sur le marché du dématérialisé.

Sur consoles, le phénomène grandit aussi mais pour des productions à moindre budget.

Pour les éditeurs, la dématérialisation présente de nombreux avantages : elle supprime les coûts de fabrication et les coûts des intermédiaires (livraison, hangars, etc.).

Le joueur y trouve aussi des avantages : la dématérialisation permet aux développeurs indépendants de commercialiser des jeux sortant des sentiers battus et, grâce à la réduction des coûts, le prix des jeux peut  baisser. Les  joueurs semblent cependant toujours très attachés aux éditions collectors.

Chez Sony, une rumeur voudrait que la prochaine console propose automatiquement chaque jeu en version boite ou en téléchargement. Tout cela semble possible puisqu’au Japon l’alternative est déjà proposée à ceux qui possèdent une PSP. Pour la  Playstation Vita, 100 % des titres sont proposés sous les deux formats : physique ou dématérialisé.

Microsoft, lui,  semble en accord avec son concurrent japonais. En effet, les jeux de sa prochaine console seraient proposés en version boite et progressivement en dématérialisé.


Cette évolution semble cohérente car de plus en plus de bons jeux sont disponibles en téléchargement sur PS3 et Xbox 360.

Depuis quelques temps, Nintendo se positionnait en retrait de ce débat mais le géant a déclaré que le New Super Mario Bros 2, très attendu, serait disponible sur Nintendo 3DS en version boîte et digitale. Le tout pouvant être récupéré par le biais du Nintendo e-shop, de revendeurs spécialisés ou en magasin.

D’ici quelques années, le numérique des jeux vidéo va remplacer le physique bien que certains adeptes regrettent déjà l’époque des boites en carton !  Et vous que préférez vous ? La collection de contenu virtuel, ou une pile de boitiers s’accumulant sur vos étagères ?

Sources : jeuxvideo.com

Le système d’avertissement appliqué aux jeux vidéo

Sans nul doute que vous avez déjà entendu parler du système PEGI (Pan European Game Information) qui vous informe du contenu d’un jeu. Le marché des jeux vidéo s’étant largement développé, les problématiques inhérentes à la protection de l’enfance se sont rapidement posées. Afin de conserver une certaine crédibilité vis-à-vis des familles, et ainsi maintenir les ventes par la confiance, un collectif a mis en place le principe du PEGI.

Un accord Européen

L’intérêt de cette classification est qu’elle répond à différents enjeux nationaux, tout en étant unifiée au niveau européen. En effet, chaque particularité culturelle est respectée et la classification peut être localement adaptée. L’initiatrice du projet est l’ISFE (Interactive Software Federation of Europe), une fédération européenne de logiciels de loisirs ; c’est donc à elle qu’appartient le système PEGI. Toutefois, l’administration de ce dernier est gérée par le NICAM et le VSC. A noter que tous les pays de l’Union Européenne ne sont pas concernés par ce barème, ceux-ci se comptent au nombre de 30.

Ainsi, les jeux sont classés par catégories d’âges (voir image ci-dessous) d’une manière visuellement claire afin que les adultes soient informés au premier coup d’œil.

Image disponible sur http://www.pegi.info/fr/

Les jeux estampillés PEGI 3 sont adaptés à tous les publics et ne contiennent aucune violence qui pourrait choquer la sensibilité des plus jeunes. En quelque sorte, plus la violence est considérée comme crue, explicite et se rapprochant de la réalité, plus le signe PEGI tourne vers le rouge (soit vers les adultes). Une description détaillée est disponible sur le site Internet.

D’autres indicateurs existent (voir image) et permettent de renseigner point par point le contenu du jeu.  A noter que ni la difficulté ni la jouabilité ne sont jugées via le système PEGI. De plus, il ne revêt pas un caractère obligatoire et est simplement basé sur le volontariat des consommateurs ; bien que les vendeurs soient sensibilisés à cet étiquetage. De ce fait, les jeux ne sont pas interdits à la vente, mais plutôt déconseillés.

  

Quels sont les autres indicateurs ?

Il est très rare de trouver des jeux qui ne possèdent pas d’avertissement PEGI en Europe, mais cela est tout de même possible, lors des cas d’importation par exemple, puisqu’il se trouve que d’autres pays ont leur propre barème :

  • Computer Entertainment Rating Organization (CERO) : réservé au Japon.
  • Entertainment Software Rating Board (ESRB) : applicable aux États-Unis et au Canada.
  • Unterhaltungssoftware Selbstkontrolle (USK) : comme son nom l’indique, ce barème est réservé à l’Allemagne.

Récemment, le label PEGI OK a été instauré afin de répondre aux problématiques des jeux en ligne. Il permet d’informer sur le fait que le jeu ne renferme pas de contenus nécessitant une classification officielle. Le 4 juillet 2012, la classification PEGI a été étendue jusqu’aux applications mobiles et tablettes.

 

Les acteurs du marché vidéoludique se sont donc très rapidement posé la question de la valeur éducative (développement social et intellectuel de l’enfant) des jeux vidéo et de l’impact que certains contenus peuvent avoir sur la jeunesse. Appuyée par la Commission Européenne et de grands acteurs comme Sony, Microsoft et Nintendo, cette auto-régulation se présente aujourd’hui comme l’indicateur le plus fiable en matière de contenu d’un jeu. Et vous, vous-y fiez vous ?

Du nouveau dans la Chambre Multimédia

De la simulation sportive en passant par l’action et l’aventure, la Chambre Multimédia propose une expérience ludique pour toute la famille, et bien sûr pour tous les goûts. Présentation des jeux vidéo que nous mettons déjà à disposition dans les chambres équipées.

Adapté à tous les publics, Gran Turismo 5 saura ravir les adeptes de sensations fortes. Plongez au cœur de courses automobiles grâce à la vue depuis le cockpit. Les graphismes réalistes enrichiront votre expérience. Jouez à deux en écran partagé et partagez l’aventure.

  Cole, héros armé de super-pouvoirs, est traqué dans un monde inspiré de la Nouvelle Orléans. Dans inFamous 2, Renouez avec le protagoniste du premier volet et aidez-le à échapper à ses poursuivants. Mais comment choisirez-vous d’utiliser vos pouvoirs, en bien, ou en mal ?

 

Reprenant quelques minutes après le précédent volet, Killzone 3 met cette fois l’accent sur Sev et Rico. Ces deux engagés dans les troupes de l’ISA, ainsi que des milliers d’autres combattants, se retrouvent encerclés par l’armée adverse. Jeu d’action aux sensations intenses, l’écran peut être partagé pour accueillir deux joueurs. Compatible avec le PlayStation Move®, rendez cette expérience unique.

 Nostalgique des jeux de la PlayStation 2® ? The Sly Trilogy doit sûrement vous donnez la puce à l’oreille. Cette compilation regroupe en effet toutes les aventures de Sly Raccoon, trois jeux sortis dans le début des années 2000. Réactualisés en HD et compatible avec le Playstation Move®, revivez ces jeux autrement.

  Munissez-vous du Playstation Move® et préparez-vous à combattre dans l’arène : Sports Champions vous met directement dans la peau de gladiateurs ! Bien sûr, des sports plus calmes sont aussi proposés. Perfectionnez votre visée avec la simulation de tir à l’arc ou bien vos réflexes à l’aide du jeu de tennis de table.

 

Que vous soyez en voyage d’affaires ou en vacances en famille, retrouvez dans nos hôtels partenaires le confort de chez vous. La collection vidéoludique que nous proposons s’agrandira de jour en jour. Des suggestions ?